Nice

Reservez Votre  Chauffeur VTC   Nice ( Voiture de tourism avec chauffeur )  , Chauffeur VTC  Aeroport de Nice pour votre transferts partout in France et Europe

 

 

Un lieu touristique attrayant

Nice, 5ème ville de France, bénéficie d’un microclimat exceptionnel rendant sa visite agréable toute l’année. Ses 7,5 km de plages aux eaux turquoise, la beauté de ses paysages entre mer et montagnes et sa culture très particulière en font la destination touristique la plus prisée de France après Paris, avec de 4 millions de visiteurs par an .

Que vous vous y rendiez en été pour la plage, au printemps ou en automne pour la visite et la randonnée ou en hiver pour la douceur de son climat et pour le ski, vous aurez toujours quelque chose à y découvrir. Sa situation exceptionnelle, sur la Côte-d’Azur et à la lisière de l’Italie, à « proximité » de la Corse, de Monaco, du parc national du Mercantour, de la Provence et du Var, offre en effet une richesse inépuisable d’activités et d’excursions.

Un carrefour de cultures

 

En plus de ces attraits, on peut citer la grande richesse culturelle dont bénéficie la

ville, alliant culture Française, Italienne, Corse mais surtout Niçoise qui se traduit,

notamment, par l’existence d’une vraie gastronomie et d’une langue locales.

 

Un profond attachement à la culture locale

 

Ne vous étonnez pas si l’on vous parle de « passer la frontière » lors de la sortie du

conté de Nice, ni si l’on vous parle de la France comme d’un autre pays. C’est souvent

amical et même si certains y croient dur comme fer, ce n’est jamais que pour montrer

l’amour que les Niçois vouent à leur terre et por leur Chauffeurs VTC Nice .

 

Un tempérament latin

 

En voyage sur la Côte-d’Azur, n’oubliez pas que si vous êtes sur votre lieu de

vacances, les Niçois, eux, sont sur leur lieu de vie et de travail. Enfin, il est bon

de savoir que les gens du sud ont une façon assez directe et démonstrative de

s’exprimer, sans que ça ne soit une forme d’agression. Et si ça vous choque,

allez donc en Italie pour voir ce qu’est le vrai comportement latin !

 

  • Le Comté de Nice

Le Comté de Nice fut à l’origine une division administrative des Etats de la Maison de Savoie. Division créée en 1388 qui pris le nom de « Comté de Nice » en 1526. Le Comté de Nice a été annexé à la France en 1860. Le nom de « comté » vient de l’italien contàdo. Il a donc un sens administratif et non féodal.

Le Traité de Turin, le 24 mars 1860, entérine le changement de souveraineté de la ville. La population niçoise semble tout d’abord assez réticente. Lors des élections législatives de mars 1860,les deux députés élus par Nice au parlement de Turin, Giuseppe Garibaldi et Charles Laurenti Robaudi, sont farouchement opposés à l’annexion.

  • Un plébiscite est voté le 15 et le 16 avril 1860. Les adversaires de l’annexion appellent à s’abstenir, d’où le faible nombre de vote non. Le oui emporte 83 % des inscrits dans l’ensemble du comté de Nice et 86 % à Nice, en partie grâce à la pression des autorités (curés, syndics,fonctionnaires …)
  • Pour Paul-Louis Malausséna, directeur de la revue Nice-Historique, lors du plébiscite les bulletins « non » n’étaient comptabilisés que si les votants fournissaient une «explication verbale» aux soldats français. Et à cette époque peu d’habitants du comté de Nice parlaient le français couramment.
  • Il comporte une côte d’une trentaine de kilomètres de long (en excluant celle de Monaco) et comprend les vallées du Var, de la Tinée, du Paillon, de la Vésubie, de la Bévéra et de la Roya, jusqu’à la ligne alpine de partage des eaux, laquelle sépare le Comté du domaine aujourd’hui piémontais (Apricale, Dolceacqua, Isolabona, Perinaldo, Pigna et Rocchetta Nervina)
  • Le Comté de Nice reste une région culturelle vivante et dynamique: langue, théâtre, musique, traditions, cuisine etc.En langue niçoise, son nom est Comtat de Niça / País niçard selon la norme classique ou bien Countea de Nissa / Païs Nissart selon la norme mistralienne.Sa capitale est la ville de Nice.Les quartiers de Nice
  • Pour apprécier la ville de Nice, commencez par arpenter la promenade des Anglais qui vous offrira d’un côté une vue magnifique sur la Baie des Anges et de l’autre une succession d’hôtels de luxe et de palaces comme le célèbre Negresco ou le Palais de la Méditerranée. Vous pourrez ensuite découvrir de nombreux monuments et églises qui valent le coup d’œil au cœur de la ville : l’Opéra, le Palais de la Préfecture, l’Hôtel de ville, la Cathédrale Saint-Nicolas surnommée l’Eglise russe, la moderne Eglise Sainte-Jeanne d’Arc, l’Eglise Sainte-Giaume, St Réparate
  • Le centre de Nice peut être grosso-modo divisé en deux : la rive gauche du Paillon, plus ancienne, est caractérisée par un urbanisme proche de celui de Turin. La rive droite, plus récente présente un style beaucoup plus haussmannien.
  • -La colline du Château correspond à l’ancien centre de Nice, le château a été détruit au XVIIIe siècle par Louis XIV,depuis, c’est essentiellement un lieu de promenade. Le Vieux-Nice s’est développé autour de ce château et comprend notamment la cathédrale Sainte-Réparate, le Bourse du travail, le Palais de la Préfecture, le cours Saleya, et de nombreux édifices religieux. Ici les ruelles sont étroites et les maisons aux couleurs chaudes.
  • Le Vieux-Nice est aujourd’hui clairement le cœur touristique de la ville et abrite de nombreux cafés et restaurants, il est animé de jour comme de nuit : le lieu de rendez-vous et de sortie pour les niçois. Le Vieux-Nice est bordé au sud par la mer et le quai des États-Unis (prolongement de la promenade des Anglais) et au nord par la place Garibaldi.
  • Colline de Cimiez est le quartier le plus bourgeois de la ville. Il abrite de nombreux hôtels particuliers construits à la Belle Époque et qui ont été depuis transformés en appartements pour les classes aisées. Sur l’avenue Jean-Médecin on retrouve toutes les grandes enseignes, ainsi que de nombreux restaurants et cafés. Le style des immeubles est beaucoup plus haussmannien, beaucoup plus français : les rues sont larges et rectilignes, mais la pierre apparente remplace les façades colorées.
    • On y trouve le musée Henri Matisse et le musée archéologique de Nice-Cimiez qui comprend les ruines romaines de Cemenelum, à savoir : les arènes, les thermes et la basilique paléochrétienne. À proximité, on trouve le palais Régina, il a abrité la reine Victoria ainsi qu’Henri Matisse. Sur la colline se trouvent également le musée Chagall, monastère de Cimiez et l’église des moines franciscains datant du XVIe siècle. Les peintres Henri Matisse et Raoul Dufy sont enterrés dans le cimetière du monastère.
  •  Quant au port (port Lympia), malgré qu’il est été longtemps un quartier populaire et ouvrier, il accueille aujourd’hui surtout des bateaux de plaisance, des yacht de luxe, et les bateaux de croisières en direction ou en provenance de la Corse. Une activité de pêche subsiste, mais le nombre de pêcheurs professionnels est maintenant inférieur à dix.

Evenemential

  • Le carnaval de Nice est le plus grand  carnaval de France et l’un des plus célèbres du monde. Il se déroule chaque hiver à Nice, au mois de fevrier durant deux semaines incluant trois week-end, et attire plusieurs centaines de milliers de spectateurs. Il constitue la fête emblématique du calendrier événementiel niçois parmi les quelque 850 événements culturels, festifs ou sportifs qui s’y déroulent chaque année.