arriere-pais-varois

Arriére-pays Varois

  

Reservez Votre Taxi VTC ( Voiture de tourism avec chauffeur ) a St Tropez, Sainte Maxime, St Raphael, Cogolin, Ramatuelle vers Nice , Transfert  Aeroport de Nice

 

              Côte d’Azur : Arriére-pays varois

Pourquoi y aller

Nous sommes ici à moins d’une heure de la mer, mais à mille lieues du bling-bling de la côte. Les Varois de l’intérieur ne se sont d’ailleurs jamais habitués à l’étiquette « Côte d’Azur » collée à leur « arrière-pays ». C’est le cœur de la Provence éternelle qui bat dans cette contrée rayonnante, au caractère résolument campagnard.

Elle est délimitée au nord par les gorges du Verdon et les plateaux préalpins, au sud-est par les massifs des Maures et de l’Estérel et à l’ouest par les premiers contreforts de la montagne Sainte-Victoire et le massif de la Sainte-Baume. Entre ces reliefs se déploient des paysages vallonnés et des plaines cultivées, de denses forêts et des étendues de garrigue, le tout parsemé de villages débordant de charme, pour la plupart très préservés.

Loin des foules VTC Nice , vous y découvrirez un petit patrimoine pittoresque – églises médiévales, moulins, campaniles, fontaines, lavoirs… – et de véritables bijoux architecturaux comme l’abbaye du Thoronet ou la basilique de Saint-Maximin. Profitez de votre séjour pour faire provision de produits locaux : tomettes à Salernes, faïences à Varages, huile d’olive à Callas ou à Flayosc, vins de Provence à Correns ou aux Arcs… Mais, surtout, détendez-vous et savourez pleinement cette Provence où l’on cultive le bien-vivre.

Quand partir

Printemps

Un moment privilégié pour découvrir les gorges du Verdon, avant l’arrivée des foules. Sinon, l’arrière-pays est parfait dès que les cigales se mettent à chanter (à partir de 25°C environ).

Automne

On visitera les domaines viticoles en Dracénie ou du côté de Brignoles et les gorges du Verdon dans les flamboyances automnales.

 

DU NOVEMBRE AU MARS

Dans le haut Var, pour la récolte de la truffe noire et le marché aux truffes d’Aups tous les jeudis. La journée de la Truffe s’y tient le 4e dimanche de janvier.

La Provence a été dès le moyen âge un territoire prospère comme l’attestent le cœur de nombreux villages.

 

                               LES ARCS SUR ARGENS

 

Jadis, Les Arcs sur Argens se dénommait Archos en 1010 (du mot arc), ce bourg de Provence devint ensuite Castrum de Arcubus (Château des Arcs). Du XIIème siècle au XVIIème siècle, la seigneurie des Arcs demeura la propriété de la famille des Villeneuve.

 

Toutefois, jusqu’en 1612, les Arcs étaient une Baronnie et c’est en mars 1612 que Louis XIII décida, en faveur d’Arnaud de Villeneuve de Bouliers, seigneur et baron des Arcs, de l’ériger en marquisat.

 

Grâce à son passé médiéval, Les Arcs est une commune riche en patrimoine. Au travers de ses ruelles il vous suffira de passer la porte de l’horloge pour remonter le temps. Vous pourrez alors y voir la Tour du Parage (nom du quartier médiéval) construite au XIV° siècle, les ruines de l’ancien château ainsi que la chapelle St Pierre (anciennement Eglise Notre-Dame) qui quant à elle date du XII° siècle.

 

Ne manquez pas la chapelle Sainte Roseline située à l’écart du village (D91), l’ancienne abbaye de la Celle-Roubaud, au pied d’une colline et au milieu des vignes du domaine viticole de Sainte Roseline.

 

Ce monument classé du XIème et XVIème siècles abrite la châsse et le reliquaire de Sainte Roseline.

 

LA CAPITALE DE Côtes de Provence

 

Les Arcs sont un haut lieu de la viticulture des Côtes de Provence. Grâce à la rivière del’Argens, la qualité des vignes et de la terre,une dizaine de prestigieux domaines y produisent un vin très réputé.

 

Vous retrouverez à la Maison des Vins des “Côtes de Provence” une vinothèque de 800 vins d’Appellation d’Origine Contrôlée Côtes de Provence vendus à prix producteur, ainsi que de nombreuses animations autour du vin.

 

Restaurants et Hotels

  • Hotel Logis du Guetteur ***
  •  Restautant  Le Relais des Moines  , restaurant gastronomique
  •  Restaurant Le Cabanon

 

                     Draguignan

 

Ancienne préfecture du Var, cette ville en plein essor est passée en quelques années du statut de place administrative et militaire au statut de ville touristique, culturellement dynamique, sachant mettre en valeur son patrimoine historique.

 

De belles avenues ornées de platanes entourent la vieille ville qui mérite une longue flânerie aux détours des porches, vieilles maisons, portes sculptées et des nombreuses places qui ont toutes une histoire (place aux Herbes, place de l’Observance, place du Cros…).

 

A voir : la Tour de l’Horloge, la place du Marché, L’Eglise St Michel, les chapelles anciennes.

 

Trois musées sont à visiter, en particulier le musée des Arts et Traditions Provençales (instruments agricoles, moulin à huile, travail du liège, soie, tomettes, cuisine provençales).

 

Hotels et Restautants à Dragunian

Hotel La Bastide de Tourtour & Spa Hôtel 4 ****

Restaurant Lou Gaboulet

Restaurant Côté Rue

 

                           Fayence

 

Perché à flanc de colline, entre mer et montagne, encadré de paysages provencaux pittoresques, Fayence connait un fort succès auprès des touristes.

 

Son climat méridional, le charme de ses ruelles anciennes, ses auberges accueillantes aux saveurs provençales séduiront les visiteurs de ce village où le passé à laissé quelques vestiges.

 

Fayence est aussi réputé pour son centre de vol à voile (1er centre européen) où s’organisent cours et compétitions (Open International de Planeur).

 

A voir, à visiter :

 

Château du XIIème.

Chapelle XVème. Notre-Dame des Cyprès

Eglise XVIIIème. Porte sarrazines. Tour de l’horloge

 

De nombreuses manifestations et expositions ont lieu tout au long de l’année :

  • La Fête du pain se déroule le 1er dimanche de juillet (les années impaires). Tous les villageois, costumés comme il y a cent ans, anciens métiers, jouets anciens, scènes traditionnelles et folklore provençal, ainsi que des animations de rues dans tout le village.
  • Le Festival de Quatuors à cordes8 se déroule la dernière semaine d’octobre, durant laquelle des quatuors à cordes de renommée internationale se retrouvent pendant une semaine pour des concerts dans le cadre exceptionnel des églises du Pays de Fayence.
  • La fête Patronale Notre Dame du 8 septembre avec Procession depuis l’église St Jean Baptiste à la chapelle Notre-Dame-des-Cyprès.

Depuis 2005, Fayence possède un Espace culturel composé d’une salle de spectacle, d’une salle des fêtes et d’un théâtre de verdure.

Des manifestations régulières sont organisées chaque année :

  • fin mars : le carnaval
  • premier dimanche de mai : la fête des plantes Ecoflore depuis 1996
  • mi-juin : les Médiévales à l’écomusée et dans le village
  • octobre : la Nuit du tourisme : soirée Cabaret diner/spectacle
  • deuxième we d’octobre : Salon du mariage
  • premier we de novembre : Salon Bien Être et Environnement
  • deuxième we de décembre : marché de Noël

Chaque année en juillet et août : Jeudis champêtres avec bal musette et marché nocturne place de l’Église

Hotels et Restaurantes

Hotel Moulin de la Camandoule ***

Restaurant Le Castellaras

Restaurant Le Temps des Cerises

 

                          BRIGNOLES

 

Brignoles, cité des Comtes de Provence

 

Etape incontournable, Brignoles mérite bien un arrêt de quelques heures pour cheminer au coeur du centre ancien. Du Moyen Age aux Comtes de Provence, de la prune à la bauxite, des rives du Carami aux collines environnantes un parcours varié et enrichissant vous fait découvrir l’histoire d’une des capitales de la Provence Verte.

 

A VISITER

Le grand marché provençal du samedi

Ce marché réputé attire chaque samedi matin la population de tous les villages alentours. Couleurs, senteurs, variétés des produits et des étals en font sa notoriété.

 

La Place Caramy et le Centre Ancien

Cette belle et grande place aérée et ombragée, aux couleurs de façades patinées, est un lieu agréable où il fait bon se retrouver à la terrasse des cafés. Le Centre Ancien est un enchevêtrement de ruelles étroites débouchant sur des placettes. Les maisons ici sont chargées d’histoire.

 

Les fêtes Médiévales

Ces festivités, dont la réputation est de plus en plus grande , animent, le temps du 3ème week-end du mois d’août, toute la ville. Artisans, vieux métiers, saltimbanques, animaux de la ferme, fruits et légumes anciens etc…donnent une ambiance chaleureuse et bien vivante de ce passé local.

 

La fête de la prune

Au XVI ème siècle la culture des pruniers était très importante dans la plaine. Les fruits étaient séchés et aplatis, ressemblant à une pièce de monnaie, d’où le nom de “pistole”. A cause de la vengeance d’un seigneur local, le Duc d’Epernon, tous les arbres furent coupés.

 

Aujourd’hui afin de renouer avec cette production ancestrale, des arbres de la variété Perdigon sont replantés. Début septembre se déroule la Fête de la Prune.

 

Hoteles et Restaurantes

Restaurant Aladdin

Restaurant lou.paleisoun

Restaurant Lou Cigaloun

Hostellerie De L’abbaye De La Celle

Mercure Brignoles Golf de Barbaroux

B&B Domaine Le Clos du Pavillon

 

                             

                                  CARCES

 

Le vieux village de Carcès s’enroule en colimaçon autour de son château médiéval. Les nombreuses maisons aux façades de tuiles vernissées y apportent un charme et un caractère particulier. D’autres façades en trompe-l’oeil y racontent l’histoire au fil du temps. Et puis ici l’eau est partout…

 

A VISITER :

 Le village

Ne pas rater le coeur de ville médiéval très bien restauré, avec ses ruelles étroites, ses édifices en pierres et les vestiges du château, aujourd’hui réhabilité en salle d’exposition.

 

Construit au milieu du XVIème siècle quand Jean de Pontevès, baron de Cotignac, devint aussi Comte de Carcès, il ne reste que les ruines d’un château qui accueillit Louis XIV et sa cour le 23 février 1660. Il fut détruit après la Seconde Guerre Mondiale et non pendant la Révolution comme on pourrait le penser. Seule subsiste aujourd’hui l’ossature de deux corps de bâtiments à trois étages qui s’articulaient en équerre autour de la cage d’escalier octogonale.

 

Le lac de La Provence Verte

Cette étendue d’eau de 100 ha, aux abords du village, alimentée par 6 rivières, apporte quiétude et sérénité au paysage. On croise sur les rives aménagées nombre de familles qui viennent pique niquer dès les beaux.jours.

Ici c’est le paradis des pêcheurs en eau douce. carpes, perches, sandres, brèmes, brochets et autres poissons chat peuplent cet endroit réputé. D’ailleurs des concours y sont organisés chaque année.

 

Les tuiles vernissées

Les nombreuses façades “en écailles” de tuiles vernissées, sont plutôt exposées à l’est des maisons pour les protéger des infiltrations dues aux orages parfois violents. Elles dateraient du XVIII éme siècle. Il en reste encore quelques unes de cette époque conservées et entretenues avec précaution. Leurs belles couleurs chaudes et leur disposition géométrique font la typicité de ce village.

 

Les chutes du Caramy

Cette rivière qui prend sa source dans la massif de la Sainte Baume, traverse La Provence Verte d’ouest en est pour se jeter dans le fleuve Argens à Carcès

 

La cave coopérative

Appelée Le Hameau des Vignerons depuis 1910 c’est la 3ème cave coopérative du Var avec 600 ha de vignes. La production est essentiellement vouée au Rosé. La Boutique du Hameau accueille le public pour dégustation et vente de vin.

 

       MONTFORT SUR ARGENS

 

A VISITER

 

Le village

Adossé à la colline, et dominant la plaine, ce village, exposé plein sud, bénéficie d’un micro climat particulièrement agréable. Au pied de son château, ancienne commanderie templière, Montfort serpente à travers les ruelles en calades jusqu’aux rives de l’Argens. En bas, l’eau court encore à travers un canal qui se répand jusqu’aux jardins.

 

Le château des Templiers

Seul château templier du Var, cet édifice imposant semble veiller sur les habitations voisines. La masse puissante de la façade sud, aux couleurs chaudes, laisse supposer l’influence de ses habitants au Moyen Age. Certains prêtent à ce lieux des phénomènes surnatureles

 

La fête des vendanges

Chaque 3 ème week-end du mois d’août se déroule cette fête autour de la vigne et du vin. Messe, procession au son des fifres et tambourins, défilé folklorique ou petits et grands revêtent les costumes traditionnels, bravadeurs faisant “péter” leurs tromblons, font revivre le village aux couleurs d’autrefois. Charrettes et charrues tirées par les chevaux, vieux tracteurs décorés, emmènent les troupes jusque dans les vignes pour y effectuer les premières vendanges. Puis dégustation, aïoli géant, jeux d’antan et bal font l’animation du reste de la journée.

 

SAINT MAXIMIN LA SAINTE BAUME

 

A VISITER

 

Le centre ville

Cette petite ville a maintenant des allures de grande. De la place Malherbe, celle où il y a une fontaine avec la pyramide, à la place de la Mairie, celle où il y a la basilique, plein de boutiques et commerces animent la rue. Cafés et restaurants, rangés sous les platanes, offrent un moment de détente aux touristes, soit avant, soit après avoir visité la basilique. Les autochtones se plaisent à y flâner et à prendre le frais avant ou après un spectacle à La Croisée des Arts. L’important marché du mercredi matin et les nombreuses animations tout au long de l’année, en font une ville incontournable de La Provence .

 

La basilique

Après plusieurs phases dans sa construction le monument est achevé au XV ème siècle. Cette basilique, plus grand édifice gothique de Provence, est un lieu toujours extrêmement visité. Messes, célébrations, pèlerinages, processions et même mariages princiers (celui d’un fils de la famille princière du Luxembourg, en 2013) y sont célébrés. Les grandes orgues monumentales y résonnent de toute leur puissance.

 

3° tombeau de la chrétienté pour sa crypte abritant les reliques de Marie-Madeleine, c’est le plus grand édifice gothique du sud est de la France (XIII°/XVII°).

 

Saint-Maximin est massé autour d’une magnifique basilique considérée, à juste titre, comme le plus bel édifice gothique de toute la Provence. Sa silhouette trapue mobilise le regard d’aussi loin que l’on aperçoive la ville. Selon la légende, c’est ici que fut ensevelie au Ier siècle Sainte Marie-Madeleine.

 

Les invasions des Sarrasins font oublier l’emplacement du tombeau. En 1279, Charles II d’Anjou fait remettre au jour la crypte et ses sarcophages. Seize ans plus tard commence sur le site l’édification de la basilique dessinée par Maître Pierre, architecte français qui fera les plans et commencera la construction. Au début du XVIème siècle, les travaux sont arrêtés et la basilique reste inachevée. Elle n’aura jamais ni de portail, ni de clocher. La basilique royale se compose d’une abside, deux absidioles, d’une grande nef et de seize chapelles. Longue de 73 mètres, large de 37 et haute de 29, elle outrepasse par sa taille les règles architecturales de l’ordre mendiant des Dominicains qui imposent modestie et dénuement.

 

La crypte est un ancien monument funéraire du IVème siècle et renferme quatre beaux sarcophages. Elle fut dotée d’un extraordinaire mobilier comme par exemple une chaire en bois sculpté de 1756, les stalles du chœur datant de 1692, un retable du Rosaire du XVIIème siècle. A noter également le retable de Ronzen datant de 1520. Il illustre la passion du Christ et représente la plus ancienne vue connue du Palais des Papes d’Avignon.

 

La basilique est flanquée par le Couvent Royal

 

Le Couvent Royal

Accolés à la basilique, le couvent et le cloître forment un riche patrimoine architectural. Le jardin, la sacristie, la salle du chapître et le chauffoir sont autant de lieux d’expositions et de manifestations traditionnelles. Le Couvent Royal est occupé maintenant par une Hôtellerie.

 

Le grand marché

Tous les mercredis matin les places et rues principales grouillent de monde. Chacun vient faire ses emplettes et rencontrer une multitude de marchants qui offrent leurs produits locaux ou régionaux. Il y a bien sûr aussi les incontournables vêtements, chaussures, sacs, chapeaux, nappes, tissus, balai magique ou autre produits miracles.

 

La Croisée des Arts

Ce pôle culturel, moderne, fonctionnel et accessible offre, une médiathèque, un cinéma, un espace d’exposition et une salle de spectacle modulable. Une importante programmation y est proposée tout au long de l’année.